infolettre en
éléments
Total
excluant les taxes et la livraison
Votre panier est vide

blogue

Voyage à Chios: défi relevé!

Publié le 27 mai 2015 par Steve Allison
Steve Chios Sunset

La petite île grecque de Chios représente un défi unique pour quiconque s’y aventure. Même si elle est fragmentée par d’impossibles montagnes et ponctuée par une multitude de petits villages, on peut en parcourir la circonférence en une seule journée, mais il faudrait sans doute une vie entière pour la comprendre et la connaître véritablement. Chaque descente dans une nouvelle vallée révèle un monde inattendu et chaque repas constitue un délice des plus surprenants. L’île a tant à offrir qu’il peut paraître complexe d’arriver profiter de tout son potentiel. Les habitants de Chios eux-mêmes se surprennent à faire de nouvelles découvertes à quelques minutes de chez eux seulement, que ce soit dans la nature ou chez le voisin.

Les nombreuses coutumes de la vie quotidienne sur l’île ont été façonées par de nombreuses influences et il demeure difficile d’en définir une origine unique et précise. Disons simplement que, grâce à la combinaison de montagnes escarpées, de multiples microclimats et de villages entourés de murailles, le paysage de Chios se transforme à peu près tous les 10 kilomètres.

Il y a environ 3000 ans, quelques esprits farfelus ont eu la drôle d’idée d’extraire la sève des arbres de mastic, sans se douter que c’était le début de toute une aventure. En fait, l’écosystème complexe de l’île favorise la culture et l’exportation de divers produits tels les agrumes, le miel, le vin, des herbes et – par extension – de nombreux marins (les marins de Chios sont fameux et leur réputation n’est plus à faire dans les pays avoisinants!). Cependant, le mastic est sans contredit le produit qui, depuis des siècles, pique le plus la curiosité. La sève légendaire, aux nombreuses propriétés, est uniquement cultivée dans la moitié sud de l’île. Les marchands et les aventuriers ont tenté depuis longtemps de transplanter l’arbre sur de nouveaux terroirs au climat similaire, sans succès. La valeur précieuse accordée au mastic s’explique par ses nombreux usages tant en cuisine, en médecine qu’en produits cosmétiques. Chios, unique terroir de production du mastic, est ainsi devenu un important centre de richesse à partir de l’Antiquité, surtout grâce à la forte demande cette épice singulière.

Chios St

Tant de prospérité a attiré bien plus que des cuisiniers et des marchands et l’avarice des envahisseurs de Chios a laissé de nombreuses marques sur les murs de pierre des châteaux. Le nombre de conquérants que l’île a vu passer est impressionnant, et on compte parmi ces envahisseurs l’Empire Romain, une société génoise ainsi que la compagne d’un riche sultan. Les pirates avaient également l’habitude d’attaquer l’île de façon régulière, si bien qu’à une certaine époque, leur retour façonnait la routine des habitants au même titre que les changements de saison. La diversité de villages à Chios, tout comme la disparité de ses habitants, est donc une conséquence implicite de ces attaques. En effet, les résidents de l’île, souvent obligés de se cacher dans des forteresses, ont développé des coutumes et des dialectes parfois bien différents les uns des autres. La combinaison de toutes ces communautés – avec leurs langues, coutumes, méthodes de construction et gouvernements respectifs – a donné naissance à une société riche et complexe, véritable casse-tête pour n’importe quel anthropologue.

Chios Village Alley 1

Au niveau des ressources, on peut grosso modo diviser l’île en quatre parties. La région au nord, avec son climat aride, produit surtout des herbes et des olives. Les plaines du sud reçoivent plus de pluie et sont reconnues pour la production de mastic, d’agrumes et d’herbes et aussi pour les magnifiques petits villages aux murs colorés qu’on y trouve. Peuplée de montagnes, la région à l’ouest est très peu habitée et renferme des plages solitaires dont les eaux regorgent de poissons. La portion est de l’île, séparée de la Turquie par un bras de mer, est l’endroit le plus peuplé. La grande ville de Chios, emblème au cœur même de l’est, fait ainsi face à son plus grand partenaire économique. La ville est d’ailleurs toujours prête à recevoir son lot de touristes et de fêtards turcs.

Sn M Heleni Village Walk 1

Si poser le pied à Chios peut sembler relever du défi, on y prend en revanche rapidement goût. Du nord au sud et de l’est à l’ouest, en passant par ses vieux villages et ses nouvelles villes, l’île éprouve la simple compréhension avec une certaine audace silencieuse. Pour les voyageurs, ce défi représente également un des attraits majeurs de l’île : il est impossible de tout voir lors d’une seule visite, probablement même le temps d’une vie entière. Il suffit de choisir une direction et de se lancer, il y a fort à parier qu’on y fera d’intéressantes trouvailles!

Catégories

A propos de l'auteur

Steve Allison

Steven Allison (Steve pour les intimes) est géographe de formation, avec une spécialisation en géographie culinaire. Il a quitté son Amérique natale pour la Chine, où il a habité durant plus de six ans. Il y a développé un intérêt marqué pour le thé et une grande expertise sur la cuisine chinoise en général, plus particulièrement celles du Sichuan et du Yunnan, sans pour autant oublier son amour de la cuisine du sud-ouest américain. Steve ne refuse jamais un sandwich, un wrap ou un burrito et utilise une quantité presque déraisonnable du mélange route de la soie dans sa cuisine.