infolettre en
éléments
Total
excluant les taxes et la livraison
Votre panier est vide

blogue

Saveurs et goûts : les Caraïbes

Publié le 26 mai 2014 par Épices de cru
Saveurs et goûts : les Caraïbes

La cuisine des Caraïbes reflète bien l’histoire mouvementée que la région a connue, surtout dans les petites Antilles (qui n’incluent pas les grandes îles de Cuba et d’Hispañola).  Habitées par les Indiens Arawaks et Caribes jusqu’à l’arrivée des Européens, les îles furent plus tard le site de disputes constantes entre Espagnols, Français, Anglais et Hollandais.

Jusqu’à la fin du XVIIIᵉ siècle, les Antilles ont été le théâtre de guerres, pirateries et autres fourberies, mais c’est l’implantation de la canne à sucre par les Européens qui a le plus marqué les îles. Comme la fabrication du sucre demandait une main-d’œuvre importante, on importa à cette époque des esclaves africains en grand nombre. Plus tard, au XIXᵉ siècle, à la suite de l’abolition de l’esclavage, on continua, surtout dans les îles anglaises, à faire venir des Indes des travailleurs assujettis qui s’intégrèrent avec le temps au melting-potantillais.

Étudier la palette des saveurs antillaises, c’est un peu observer l’histoire de la région: véritable fusion, qui plus est réussie, puisque la plupart des plats comprennent des éléments issus de chacune des cuisines d’origine.

Un cocktail de cultures

Étudier la palette des saveurs antillaises, c’est un peu observer l’histoire de la région: véritable fusion, qui plus est réussie, puisque la plupart des plats comprennent des éléments issus de chacune des cuisines d’origine. Les Arawaks et les Caribes y ont contribué avec l’apport des piments doux et piquants, du quatre-épices, du roucou et du laurier antillais avec lequel ils boucanaient la viande. Cette pratique, qu’ils ont enseignée aux flibustiers, a d’ailleurs valu aux pirates le nom de «boucaniers».

Saveurs et goûts : les Caraïbes

Les Européens ont quant à eux apporté le thym, le poivre et la moutarde, en plus d’avoir implanté des épices asiatiques comme la casse, le girofle, la muscade et le gingembre. Les Africains ont, à leur tour, introduit aux Caraïbes le thym à large feuilles, que l’on connaît aujourd’hui sous le nom de thym antillais. Cependant, c’est au fourneau que les Africains ont eu la plus grande influence. Ce sont eux qui, avec ces ingrédients nouveaux et un génie qui leur est propre, ont imaginé tous ces plats créoles mitonnés. Les travailleurs plus tard venus de l’Inde, ne trouvant pas les épices auxquelles ils étaient habitués, inventèrent, au plaisir de tous, des masalas très antillais comme le colombo des îles françaises et les curry de Jamaïque et de Trinidad.

Saveurs et goûts : les Caraïbes

Aujourd’hui, la cuisine des Antilles a atteint une maturité et une originalité fort intéressantes. Chaque île possède bien sûr ses spécialités et le répertoire de tout l’archipel est vaste, il est donc possible d’y découvrir une multitude de plats variés, richement pafumés et souvent bien épicés!

Saveurs et goûts : les Caraïbes

En recettes

Catégories