connexion Panier

Épices de cru

Ethné et Philippe de Vienne vous offrent des épices issues des meilleurs terroirs du monde. Bienvenue chez les chasseurs d’épices!


Idées cadeau: pour celui qui a la dent sucrée

Idées cadeau pour celui qui a la dent sucrée - Épices de cru

Les gourmands sont faciles à gâter, c’est bien connu, et c’est d’autant plus vrai lorsqu’ils ont la dent sucrée! S’il y a dans votre famille quelqu’un qui a toujours une tarte ou une plaque de biscuits au four, c’est notre trio d’épices à dessert qu’il lui faut. Si vous avez plutôt envie de «bricoler» quelque chose, les bouteilles pour extrait de vanille et pour extrait antillais font toujours d’excellents cadeau – vous n’avez qu’à remplir les bouteilles d’alcool et le tour est joué. Vous voulez jouer la carte de l’exotisme? Essayez notre mélange d’épices à chaï ou le mélange route de la soie, deux valeurs sûres pour les desserts. Si vous offrez vous-même des biscuits au chocolat ou des brownies maison, ajoutez-y un peu de notre mélange d’épices à chocolat de Oaxaca, le succès est garanti!

Idées cadeau: pour l’amateur de thé

Idées cadeau: l'amateur de thé - Épices de cru

Que vous cherchiez un coffret pour le connaisseur, un thé original à offrir à votre belle-soeur ou tout simplement une petite délicatesse à glisser dans le bas de Noël, nous avons de quoi ravir les amateurs d’infusions de tout acabit! Pour les amateurs de chaï et de thés parfumés, nous vous proposons un coffret de thés aux épices originaux et variés; s’il y a autour de vous un grand voyageur ou un palais expérimenté, le coffret de thés d’exception est tout indiqué. Les perles de jasmin plaisent à coup sûr et font un excellent cadeau d’hôtesse. Le Nomi Shiang et le thé noir Payachakra, moins connus, conviendront bien aux esprits plus aventureux! Pour ajouter au plaisir, offrez de magnifiques petits verres à dégustation faits main, par Arik de Vienne.

Idées cadeau: saveurs locales

Idées cadeau: saveurs locales - Épices de cru

Des épices du Québec, vraiment? Qu’on veuille faire plaisir à un ami étranger, à un Québécois expatrié ou encore à une nièce adepte de commerce local, on trouve parmi notre sélection de produits des épices qui mettent en valeur le terroir québécois ainsi que le savoir-faire culinaire des gens de chez nous.

Notre coffret d’épices du Québec contient quatre mélanges qui s’adaptent à une foule de recettes, aussi bien pour le poisson, la viande que les légumes. Parmi les mélanges les plus emblématiques, on offre le rub de Montréal pour les carnivores convaincus et on réserve les herbes mélangées pour les amateurs de mijotés, de soupes et de rôtis au parfum d’antan. Le piment «d’Espelette» du Québec, nommé piment Gorria, et le safran de Ste-Madeleine plairont sans aucun doute aux gourmets. Vous voulez impressionner votre cuistot préféré? Offrez-lui des aiguilles d’épinettes extra-vieilles du Lac St-Jean, à utiliser avec le gibier ou même pour concocter des cocktails originaux!

Cocktails des Fêtes

Cocktails des Fêtes - Épices de cru

On se sert généralement assez généreusement d’épices dans la préparation des plats traditionnels du temps des Fêtes. Pourquoi ne pas aussi fouiller dans votre armoire à épices pour concocter de savoureux cocktails? Toutes les occasion s’y prêtent (et toutes les excuses sont bonnes!): en décorant le sapin, pour l’apéro, pour le gros party de famille ou encore pour la journée de congé où l’on paresse au salon après avoir joué dans la neige.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le piment d’Alep: une épice au parcours fascinant

Le piment d'Alep une épice au parcours fascinant - Épices de cru

Si les diverses cuisines qu’on trouve au Moyen-Orient font un usage généreux d’épices, elles ne sont en revanche pas reconnues pour être très piquantes. On y utilise toutefois certains piments, et il n’est pas surprenant que le plus populaire d’entre eux provienne de la région d’Alep, en Syrie. Cette ville, longtemps une halte importante de la route de la soie, a toujours été connue comme un marché privilégié pour les épices, mais aussi comme un centre d’innovation culinaire. Il est donc tout naturel que le fameux piment d’Alep ait fait son chemin, grâce aux marchands, jusque dans les cuisines des pays avoisinants.

Piment halaby, piment turc, piment d’Alep: plusieurs noms, une épice unique

baba-ganoush

Souvent nommé piment halaby ou piment turc, le piment d’Alep est généralement broyé en flocons, et il relève les kebabs, les shawarmas, l’hummus, la fattouche et une foule d’autres plats emblématiques des diverses cuisines du Proche-Orient.

Les piments sont tous originaires de l’Amérique, mais celui-ci a trouvé en Syrie un terroir idéal. Grâce au sol et au climat semi-aride du plateau syrien, le piment d’Alep a développé une chair d’un rouge foncé, fruitée et presque sucrée. Son goût unique, emblématique de la cuisine de son pays d’origine, vient aussi du fait qu’on y ajoute un peu d’huile et de sel après l’avoir fait sécher au soleil.

La ville d Alep

La mouture des flocons de piment d’Alep est généralement plutôt grossière, mais toutefois plus fine que celle de piments en flocons italiens. Son goût a quelque chose d’à la fois sucré et salé, et son parfum rappelle le poivron, la tomate séchée les fruits secs. Peu piquant, on peut l’utiliser dans presque tous les types de plats.

Une histoire et une saveur complexes

La ville d’Alep est l’une des plus anciennes au monde et sa cuisine est tout aussi riche que sa culture. Au fil du temps, et sans doute grâce à la passion de certains horticulteurs et chefs-cuisiniers, le piment d’Alep est devenu l’un des fiers piliers de cette cuisine séculaire.  Malheureusement, depuis quelques années, la guerre fait rage au pays et nombreux sont ceux qui décident de chercher asile ailleurs. Durant près de quatre ans, nous avons complètement perdu la trace d’Abdul, notre fournisseur d’épices en Syrie. Nous avons été très soulagés de recevoir de ses nouvelles, l’an dernier, et d’apprendre que sa famille et lui avaient trouvé refuge à Istanbul, en Turquie.

Flocons de piment d'Alep

Trouver un remplaçant digne de ce nom pour le piment d’Alep n’est pas une tâche si simple. Le piment cultivé en Syrie n’est bien entendu plus disponible, mais celui qu’on produit en Turquie, près de Gaziantep, est assez similaire. Le piment Maras et le piment coréen peuvent aussi servir de substituts, même si leur saveur n’est pas exactement la même.

De toutes les épices qui garnissent nos tablettes, le piment d’Alep demeure l’un de ceux vers lesquels nous nous tournons le plus souvent. Que l’on prépare un classique de la cuisine ottomane comme le Menemen ou un simple pâté chinois, ce piment transforme littéralement le plus banal des plats en quelque chose de savoureux.